Institut des Hauts-de-seine - Institut 92 santé, solidarité, prévention

Sourire de Noël :
Un flocon de solidarité









« Noël ressuscite notre enfance, notre innocence et la nostalgie  des Noëls d’autrefois.

Le rituel joyeux des guirlandes, du sapin, des chants autour de la crèche, nous fait redécouvrir des lumières que nous ne voyons pas toujours dans l’insouciance des préparatifs de la fête.

Noël donne une âme à l’hiver. Noël est le moment de l’année où toutes nos fragilités s’expriment.

C’est la nuit essentielle de l’année, où l’on fait ses comptes déficitaires avec la vie. La solitude, la séparation, le deuil, la maladie, l’handicap deviennent plus douloureux parce que le bonheur des autres est soudain plus écrasant.

Noël devient alors la fête de la désespérance pour une partie de l’humanité. Cette humanité si proche de nous, dans notre voisinage et même dans notre famille, qui peut nous donner mauvaise conscience dans cette période d’abondances et de joies.

Dans les nuits glaciales, la campagne Sourire de Noël nous fait comprendre que l’essentiel de Noël est ailleurs au-delà d’un rituel familial et pour certains d’entre nous religieux.

Dans le partage des souffrances de ceux pour qui Noël est un lourd fardeau.

Ces hommes, ces femmes, ces enfants nous attendent ; ils ont besoin de notre joie, de notre lumière pour être heureux un soir, un jour de Noël.

A leur tour, ils nous délivreront le message essentiel de Noël : parce que nous leur tendons les mains, parce que nous leur offrons notre gaieté, parce que nous essuyons leurs larmes, ils deviennent nos sourires de Noël. »

Bénédicte de Kerprigent, directrice générale de l’Institut des Hauts-de-seine.

 

 

 

 

Quelques chiffres (2016)

 

  • 4000 personnes ont bénéficié de la campagne « Sourire de Noël »

  • Plus de 58 établissements (instituts spécialisés, maisons de retraite, centres sociaux, hôpitaux, CCAS, association,...) ont participé en 2015
  • 36 communes des Hauts-de-Seine ont répondu présentes cette année
  • 2 séances de bodega pour 900 personnes
  • 2500 colis ont été distribués

 

La presse en parle

 

Un sourire de Noël sous le chapiteau, Leparisien.fr/ décembre 2009

Un mois de décembre sous le signe du sourire de Noël, http://ma-tvideo.france2.fr, 12/2012